Séance de soin capullaire

deroulement-dun-soin-ma-revue-beaute

La méthode : on divise la tête en quatre sections (4 à 8 sections si nos cheveux sont longs) puis on travaille sur chaque section. On humidifie la section, on applique une noisette de shampoing sur le cuir chevelu puis on travaille avec la pulpe des doigts (partie opposée aux ongles) en massant le cuir, sans gratter. Bien évidemment, on ne gratte pas non plus au petit peigne durant le shampoing.

 

Les différentes étapes d’une séance de soin

  1. le soin avant shampoing ou Prepoo: Le soin avant shampoing n’est pas figé : si le bain d’huile n’est pas suffisant, il est tout à fait possible de combiner un peu d’après shampoing hydratant à de l’huile (une cuillère à soupe) et d’utiliser le mélange en guise d’avant shampoing.
  2. Le shampoing : Lorsqu’on fait son shampoing, il est préférable de masser son cuir chevelu plutôt que le gratter à l’aide des ongles, car le massage stimulera l’afflux sanguin et contribuera à favoriser la pousse.
  3. L’après shampoing ou AS : L’après shampoing n’est pas un masque. La différence entre l’après shampoing et le masque est la suivante : un après shampoing sert à faciliter le démêlage. Il n’a pas le même pouvoir hydratant qu’un masque à proprement parler, qui lui, opèrera un travail de réhydratation plus en profondeur, surtout s’il est accompagné d’une source de chaleur. Précisions quand même qu’il existe des produits qui ont la double-casquette d’après shampoing et masque en même temps.
  4. Le masque : Il sert a apporter en profondeur les nutriments dont le cheveux ont besoin, il peut être hydratant (il apportera de l’eau au cheveux ) ou protéiné ( il apporte des protéine tel que la kératine) ou les 2. On adaptera ce pendant le masque selon les besoins et la naturel du cheveux
  5. Le leave-in ou soin sans rinçage :  Il sert à préparer les cheveux au séchage et à la mise en forme il est préférable d’en avoir un que de ne pas en avoir. Comme pour le masque et l’après shampoing, il existe des après shampoings sans rinçage qui font double casquette (donc leave in et crème hydratante) de par leur pouvoir hydratant.
  6. Le scellage : Il est tout à fait possible de sceller avec une huile (3 à 5 gouttes sont amplement suffisantes pour chaque section) ou avec un beurre (noisette à faire fondre entre les mains), ou encore de passer de l’huile puis un peu de beurre (attention à ne pas en mettre trop ! Le trop est l’ennemi du mieux). On optera pour ce type de scellage notamment en hiver, où les températures sont basses mais agressives malgré tout.

A présent tu sais comment se dérouler un soin et quel produit utiliser pour chaque étape,  si tu as des question n’hésites sur toi à les poser. C’est à toi de jouer….

Prends soin de Toi!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *