Cheveux en transition

cheveux en transition Qu’est-ce que la transition ?

La transition est l’état pendant lequel vous passez d’une chevelure altérée chimiquement ( défrisage/curl/texturisant/lissage bresilien/coloration…) à une chevelure naturelle.

A qui s’adresse la transition ?

Tout le monde peut transitioner à partir du moment où vous aurez le courage de vous investir totalement dans cette aventure.
La transition demande un peu plus de compréhension et de patience qu’un cheveu présentant une seule texture.

Ce qu’il faut savoir ? / Spécificité du cheveu en transition.

Le cheveux en transition présente une fragilité au niveau de la délimitation cheveu traité-cheveu naturel. Plus la délimitation est forte, cheveu lisse-cheveux crépus/bouclés, plus le cheveu sera fragile à cet endroit. Au passage du peigne la texture moins élastique des cheveux lisses à moins de chance de résister à la force appliquer pour démêler que le cheveux naturel.
C’est pour cela qu’il faut effectuer des gestes doux dans tout ce que vous allez entreprendre sur votre chevelure.

Durant la transition plus les mois avanceront et plus vous observerez un gain de volume des racines tandis que les cheveux altérés seront plus fins.

Avec les bons soins vos repousses ainsi que vos longueurs s’adouciront. Bonne nouvelles !

Les astuces pour transitionner en douceur :

– Se préparer dites vous que c’est le moment où votre chevelure ne vous pardonnera pas les écarts,les démêlages agressifs et le délaissement.
-Trouver une routine stable . Lorsque de test de nouveaux produits laissez le temps aux produits de montrer leur effets sur votre chevelure.
1 mois est une bonne période d’essai.
– Le cheveu en transition est friand de l’hydratation. Tout ce qui comportera de l’eau, des humectants comme le miel, la glycérine, l’aloe vera ou l’urée va assurer la souplesse de vos cheveux.
Parfois il peut s’avérer que vous ayez une chevelure un peu difficile. Longueurs et pointes très chimiquement altéré vont demandé un peu plus de protéines que les racines naturelles saines. Petit astuce : appliquer votre soin hydratant sur les racines et sur les longueurs et pointes masser votre soin protéiné.

Rassurez-vous je vous donnerais des petites recettes maisons pour assouplir vos cheveux ainsi que des petites astuces SOS anti-sécheresse tout le long du blog. On en reparlera plus tard….

La pratique :

1. Enlever les cheveux dit « morts » avant de procédé au shampoing .
Ces cheveux peuvent se révéler être le pire de vos fléaux car lorsque que vous allez mouiller la chevelure ceux-ci vont se lier aux autres et créer des nœuds. Donc on les enlève juste en passant les deux paumes de la main sur les longueur. Comme si vous effectuiez une prière.

2. Lavez , traitez, démêlez et hydrater en section :
Lavez avec un shampoing hydratant de préférence
Procédez à un démêlage en section de préférence après le temps de pause du masque. La fibre sera bien assouplie ainsi on évitera les démêlages difficiles.
Hydratez toujours votre chevelure. La LOC/LCO méthode est très pratique pour les transitioneuses.

3. Aprés l’hydratation il est important de détendre les repousses. Vous pouvez effectuer un Braid out/twist oust/bantu knots/ tresses au fil. Cette étape est importante car la frisure sera maitrisée ainsi on évite les nœuds.
– On évite trop de manipulations. Le mieux est de choisir un style qui va tenir 3 à 4 jours ou bien 1/2 semaines jusqu’au prochain shampoing.
[photos de quelques styles dits semi-protecteur/protecteurs ]

4- On hésite pas à masser une huile 1 à 2 fois dans la semaine sur son cuir chevelu et sur les repousses.
Huile de pépins de raisins est légère et riche en céramide
Huile de ricin/carapate assouplit et active la pousse.
Huile de coco est fortifiante , elle va venir renforcer la délimitation des deux textures.

Prends soin de toi!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *