Soin du jour: ORS replenishing pak

Coucou tout le monde!!

Je reviens vers vous avec un nouvel article, je suis en train de l’écrire sous mon steamer lol. Aujourd’hui c’est le soin de la semaine, oui oui en milieu de semaine parce que demain j’entre en protective style (tissage). Il est important de toujours faire un soin avant de se coiffer, souvent il doit être protéiné. Pour ma part j’ai choisi ORS replenishing Pak parce que j’aime beaucoup ce produit il rend mes cheveux super doux, hydratés et facile à démêler quoi demander de plus? lol

  1. J’ai lavé mes cheveux avec le shampoing  10 in 1 de shea moisture, deux tours je fais toujours deux tours de shampoing. Mes cheveux étaient super doux.
  2. J’ai ensuite divisé mes cheveux en 4 et appliqué mon masque sur chaque partie. Dans la bouteille j’ai rajouté 30 gouttes de tea tree et 30 gouttes d’huile essentielle de menthe poivré, ceux sont les deux huiles essentielles que j’utilise pour soulager mon cuir chevelu. J’ai le cuir chevelu très sensible et je peux vous assurer qu’il me dit merci. Plus de démangeaisons un cuir chevelu sain aucune péllicule  bref le top.

    Cheveux après steamer

  3. J’ai divisé mes cheveux en deux et attaché avec deux pinces pour pouvoir ensuite aller sous le steamer pendant 20 minutes.
  4. Ensuite rinçage à l’eau froide pour moi. Je rince mes cheveux par partie, j’ai les cheveux épais et pour éviter que le produit reste surtout vers la racine je suis obligée d’utiliser cette méthode. Je rince toujours mes cheveux à l’eau froide après un soin pour fermer les cuticule. Un conseil les filles jouer avec la température de l’eau si vous n’avez pas de steamer ou casq

    produits utilisés

    ue chauffant. Avant de poser mon soin mon eau de rinçage est toujours « chaude » pas non plus brulante hein. Cela vous permet d’ouvrir les cuticules des cheveux pour que votre soin puisse bien pénétrer.

  5. Pour essuyer mes cheveux j’utilise la tea shirt méthode, toujours au lieu de prendre une serviette je laisse mes cheveux dans un tea shirt en cotton ce qui absorbe l’eau.
  6. Je laisse ensuite mes cheveux sécher à 80% avant d’appliquer mon leave in préféré, Argan Oil strengh & shine leave in conditioner en section je le laisse poser 5 minutes avant de commencer à démêler mes cheveux.
  7. Viens le moment le plus « chiant » pour moi aka le démêlage lol, toujours en section sur cheveux humide, j’utilise un peigne à dents larges et la tangle teezer. Cette brosse est vraiment top pour démêler les cheveux et je trouve plus douce que la denman brush que j’utilise plus sur cheveux secs.
  8. J’hydrate enfin mes cheveux avec le mango and shea butter de Elasta QP, un de mes inconditionnels. Peu importe la crème que j’utilise je reviens toujours à cette pomade. Je scelle avec essential oils de Keracare pour bloquer l’hydratation dans mes cheveux.
  9. Enfin pour terminer j’applique la JBCO sur mon cuir chevelu.
  10. Je suis prête pour mon protective style, je ne démêle pas mes cheveu au sèche cheveux j’essaie d’utiliser la chaleur le moins possible en ce moment.

xoxo Esther

Les compléments alimentaires : les rendre efficaces

Compléments alimentaires
Les compléments alimentaires sont considérés comme des denrées alimentaires visant à completer une alimentation normale par l’apport de nutriments.
Ils se présentent sous plusieurs formes : géllules, comprimés, pastilles, ampoules…
Les complément alimentaires ne sont pas des médicaments donc pas de panique.

Comment augmenter l’efficacité de vos compléments alimentaires ?

Trés souvent certains compléments alimentaires sont pris de la mauvaise façon, soit mal utilisés ou tout simplement mal potentialisés. De ce fait on obtient pas forcément les résultats escomptés.
Voici donc quelques conseils :

– Boire beaucoup d’eau quand on consomme des compliments alimentaires plus dosés de la normale.

Ne pas privilégier les complements alimentaires trop multivitaminés. Trop de vitamines et d’oligoéléments dans le même complément empêche certains nutriments d’être bien assimilés. En effet certaines vitamines entre en compétition avec d autres.

– Si vos compléments alimentaires contiennent du zinc ce qui est souvent le cas des complément pour la peau, cheveu et ongles , prenez les de préférence à l‘écart de la prise de produits laitiers et des aliments riche en acide phytique.

Cérèales complètes acide phytique

Cérèales complètes acide phytique

L’acide phytique diminue considérablement l’absorption du fer aussi, du magnésium, cuivre ainsi que du calcium.
Il est trés présent dans le pain non levé, les céréales et les graines complètes…
Alors ces aliments sont bons pour la santé mais empêchent ces nutriments d’être biodisponible. On peut eviter cela en privilégiant du pain complet/ céréale levé. En absorbant ou en preparant vos graines avec du jus de citron , cela augmente l’acidité des graines et diminue le taux d acide phytique pour votre préparation.
Pour les grandes consommatrices de graines les faire germer est une bonne solution pour diminuer l’acide phytique dans la graine.
Il suffit de laissé tremper les graines dans de l’eau pendant au moins 12h ensuite vous pouvez les consommer.

Eviter la prise du complément à proximité de la prise de thés, cafés
Si vous aimez le thé préférez les boissons sans théine et caféine.
Les tannins du thé diminuent l’absorption du fer par exemple.

– Assurer la prise de vitamine C pendant les repas. Si votre complexe alimentaire en contient pareil.

– Prendre vos compléments pendant un repas riche accompagné d’un grand verre d’eau.
La neccesité de prendre le complément lors d’un repas riche permets aux vitamines liposolubles ( qui se dissout dans les graisses) comme la vitamine A,D et E d’être mieux assimilées.
Ces vitamines sont stockées dans l’organisme.
L’eau y est importante pour les vitamines hydrosolubles ( soluble dans l’eau). Elles sont éliminées dans les urines en cas de surdosage.
D’où l’importance de boire beaucoup d’eau si vos apports alimentaires sont suffisants alors que vous complémentez avec le complement alimentaire.

– Respecter les dosages.

– Petite note concernant la levure de bière. Préferez la levure de bière revivifiable si vous avez un estomac faible, des tendances aux bollonements …

– Concernant la biotine. Trés souvent certains compléments contenant plus de 2,5 mg de biotine peuvent provoquer des eruptions cutanées (boutons..). Pour contrer cet effet il faut abosulment s’hydrater un peu plus que d’habitude mais aussi privilégier la présence de panthenol (provitamin B5/acide pantothenique) dans le complément alimentaire pris.
Si vous prenez de la biotine seule il sera indispensable de prendre des gellules de provitamine B5 en parallèle.

Les compléments alimentaires si pris correctement peuvent tout à fait vous apporter des bienfaits. Bien entendu tout les compléments alimentaires ne se valent pas. Certains auront un dosage plus appropriés pour vos éventuels manques, certains auront des actifs qui augmentera mieux l’absorption des vitamines dans votre organisme. La forme sous laquelle les minéraux est mise dans le comprimé est tout aussi importante, ainsi que les associations.
Laissez le temps à votre complément d’agir sur votre organisme 1 mois ce n’est pas suffisant généralement pour voir un effet satisfaisant sur les cheveux.
3 mois est un bon début.
N’oubliez pas que les compléments ne sont seulement que des aides. Manger des fruits légumes et aliments protéinés vous aidera grandement dans la quête de cheveux sains.

Dans le prochain article je vous proposerais quelques compléments interessants à essayer…

Réussir son défrisage

reussir-son-défrisageTrès prisé par celles qui rêvent d’une chevelure lisse, le défrisage est souvent utilisé pour rendre les cheveux afro plus disciplinés et faciles à coiffer. Avant de vous lancer, prenez le temps d’étudier les différentes étapes de cette technique de lissage et l’entretien qu’elle nécessite. Car pour un défrisage réussi, les soins sont essentiels.

Qu’est-ce que c’est ?

Le défrisage est une technique de lissage qui modifie durablement la structure du cheveu, le rendant plus ou moins lisse selon l’effet souhaité (hé oui! car on peut faire ce qu’on appelle un texlaxe en réduisant le temps de pose du défrisant ou d’ajouter une petite quantité d’huile végétale dans le défrisant, très bien pour les cheveux fins). Il en existe de différentes sortes, le lissage brésilien et le lissage japonais étant les plus prisés (surtout par celles qui ne veulent pas un changement définitifs de la texture de leur cheveux naturels et aussi celles qui sont en transition car aide à gérer les 2 textures).

Le défrisage étape par étape

Avant toute chose, sachez que le défrisage est une technique qu’il vaut mieux laisser aux professionnels de la coiffure. Même si des kits de défrisage maison existent, ces derniers sont souvent plus concentrés en produits chimiques. Ne laissez pas de place au doute et faites-le chez le coiffeur ou par une personne qui s’y connait.

Le défrisage se déroule en 4 étapes :

  1. Préparer ses cheveux au défrisage : il faut faire un soin bien protéiné ou traitement à base de kératine (le hair mayonnaise d’ORS ou le 2 step de la gamme Aphogee) le soin sera suivi d’un masque hydratant pour éviter d’avoir les cheveux secs ou rêches.
  2. On commence par effectuer un diagnostic capillaire. Celui-ci va permettre de déterminer la nature de vos cheveux et leur sensibilité. Si vos cheveux afro sont trop fragiles car abîmés par des traitements antérieurs, on peut juger préférable de repousser voire d’éviter le défrisage.
  3. – On applique ensuite le défrisage sur les cheveux. Il se charge de casser la fibre du cheveu et permet de lui donner une nouvelle forme. Le temps de pause du produit varie en fonction de l’état de votre chevelure et de sa longueur.
  4. On dépose ensuite un produit neutralisant qui va reformer la couche de kératine et on fait un soin pour renforcer la fibre capillaire.

A quelle fréquence défriser les cheveux ?

Le défrisage offre un résultat permanent. Les longueurs resteront lisses, mais attention à la repousse ! Les cheveux apparaîtront à leur état naturel au niveau des racines. Pour un lissage uniforme, il convient de reprendre uniquement les racines. De façon générale, il est conseillé de laisser un écart de 8 à 10 semaines entre deux défrisages sur des cheveux en bonne santé, et jusqu’à 12 à 14 semaines si les cheveux sont sensibles et très fins. Pour le défrisage, moins vous en faites et mieux vos cheveux se porteront.

Comment entretenir votre défrisage ?

Que les choses soient claires : pas de défrisage sans soins ! La technique de lissage rend les cheveux afro poreux et donc plus sensibles aux attaques extérieures. Il faut donc les nourrir un maximum en ayant une routine capillaire et en faisant des soins. Je vous conseille de lire les rubriques « Les débutants » et « Routine pour » pour apprendre à prendre soin de vos cheveux.

Idée coiffure : le twist’n’Curl

PhotoGrid_1423663726602
Le twist’n’curl est une coiffure visant à faire des vanilles et d’appliquer des perm rods aux bouts des cheveux /sur la moitié de la longueur non twisté.
Ça donne un belle effet et ça permet de garder de la longueur. Ce qui n’est pas le cas quand on met le bigoudi sur toute la longueur.

Ce qu’il vous faut :
– Des perms rods
– Une creme hydratante /leave-in hydratant
– Un scellant j’ai utilisé mon beurre Katillys
– Un vaporisateur d’eau
– Une brosse ou un peigne pour lisser le bouts ou vous placerez le perm rods
mais ce n’est pas obligatoire vous pouvez lisser aux doigts.

J ai effectué ce twist’n’curl après ma session soin hydratant.
A l’application de mon leave in j’ai préalablement twisté ma chevelure. Environ 8 grosses vanilles déjà démêlées.
Je sépare ma frange pour le devant.
Pas besoin de faire des petites vanilles. Des vanilles de tailles moyennes conviennent très bien.

Comme vous voyez je n’ai ni tracé et je n’ai pas fait de petites vanilles. Sauf pour la frange pensez à réduire la taille.
A certains bouts j’ai juste effectué une coil avec mes doigts. Ayant prêté mes perm rods j’ai du faire avec les anciens qu’ils me restaient.
N’hésitez pas à vaporiser vos cheveux s’ils commencent à sécher.
La photo de droite j’ai défait délicatement aux doigts.
Il ne vous reste plus qu’a remonter le tout avec un grand serre-tête élastique ou en fixant comme un chignon des épingles plates (bobby pins).
Au choix vous pouvez lisser vos bordure avec de l’écostyler. Ce que j’ai fait avec de l’ecostyler jaune.

Mon big chop

Natural hair
Le big chop Késako ?

C’est le fait de couper totalement ses cheveux. On l’emploi le plus souvent pour dire que l’on a coupé la partie traitée chimiquement de ses cheveux afin d’embrasser sa chevelure au naturelle.
Mon cas a été la coupe de mes parties défrisées ( mes parties car j’ai été texlaxé et défrisé ).
Ce n’étais vraiment pas prévu je me suis simplement sentie prête à le faire. Donc ne forcez pas si vous ne vous sentez pas prête.

J ai eu un peu de mal avec le court car pas habitué et surtout je trouvais que ça n’allait pas avec la forme de ma tête. Mais aucun probleme avec ma texture et le fait d’être naturelle.
J ai tout simplement patienté afin de récuperer une longueur qui sied bien à ma tête.
Alors ne vous decouragez pas.

Quelques images :
Bigchop

8 mois aprés BC

8 mois aprés BC

Comme vous pouvez constater la texture change au fur et à mesure de la pousse ainsi que la definition des bouclettes qui est meilleure.
Ma texture : cheveux crépus-frisés , j’ai une matière médium avec une densité moyenne. Cela signifique que j’ai pas mal de cheveux sur la tête sans avoir pour autant les cheveux épais.

3 mois apres BC

Nattes 3 mois apres le BC