Réussir son défrisage

reussir-son-défrisageTrès prisé par celles qui rêvent d’une chevelure lisse, le défrisage est souvent utilisé pour rendre les cheveux afro plus disciplinés et faciles à coiffer. Avant de vous lancer, prenez le temps d’étudier les différentes étapes de cette technique de lissage et l’entretien qu’elle nécessite. Car pour un défrisage réussi, les soins sont essentiels.

Qu’est-ce que c’est ?

Le défrisage est une technique de lissage qui modifie durablement la structure du cheveu, le rendant plus ou moins lisse selon l’effet souhaité (hé oui! car on peut faire ce qu’on appelle un texlaxe en réduisant le temps de pose du défrisant ou d’ajouter une petite quantité d’huile végétale dans le défrisant, très bien pour les cheveux fins). Il en existe de différentes sortes, le lissage brésilien et le lissage japonais étant les plus prisés (surtout par celles qui ne veulent pas un changement définitifs de la texture de leur cheveux naturels et aussi celles qui sont en transition car aide à gérer les 2 textures).

Le défrisage étape par étape

Avant toute chose, sachez que le défrisage est une technique qu’il vaut mieux laisser aux professionnels de la coiffure. Même si des kits de défrisage maison existent, ces derniers sont souvent plus concentrés en produits chimiques. Ne laissez pas de place au doute et faites-le chez le coiffeur ou par une personne qui s’y connait.

Le défrisage se déroule en 4 étapes :

  1. Préparer ses cheveux au défrisage : il faut faire un soin bien protéiné ou traitement à base de kératine (le hair mayonnaise d’ORS ou le 2 step de la gamme Aphogee) le soin sera suivi d’un masque hydratant pour éviter d’avoir les cheveux secs ou rêches.
  2. On commence par effectuer un diagnostic capillaire. Celui-ci va permettre de déterminer la nature de vos cheveux et leur sensibilité. Si vos cheveux afro sont trop fragiles car abîmés par des traitements antérieurs, on peut juger préférable de repousser voire d’éviter le défrisage.
  3. – On applique ensuite le défrisage sur les cheveux. Il se charge de casser la fibre du cheveu et permet de lui donner une nouvelle forme. Le temps de pause du produit varie en fonction de l’état de votre chevelure et de sa longueur.
  4. On dépose ensuite un produit neutralisant qui va reformer la couche de kératine et on fait un soin pour renforcer la fibre capillaire.

A quelle fréquence défriser les cheveux ?

Le défrisage offre un résultat permanent. Les longueurs resteront lisses, mais attention à la repousse ! Les cheveux apparaîtront à leur état naturel au niveau des racines. Pour un lissage uniforme, il convient de reprendre uniquement les racines. De façon générale, il est conseillé de laisser un écart de 8 à 10 semaines entre deux défrisages sur des cheveux en bonne santé, et jusqu’à 12 à 14 semaines si les cheveux sont sensibles et très fins. Pour le défrisage, moins vous en faites et mieux vos cheveux se porteront.

Comment entretenir votre défrisage ?

Que les choses soient claires : pas de défrisage sans soins ! La technique de lissage rend les cheveux afro poreux et donc plus sensibles aux attaques extérieures. Il faut donc les nourrir un maximum en ayant une routine capillaire et en faisant des soins. Je vous conseille de lire les rubriques « Les débutants » et « Routine pour » pour apprendre à prendre soin de vos cheveux.

Astuce SoS sécheresse : La Ghe methode (green house effect)

The Greenhouse Effect-GHEKésako ?

Le nom peut paraître étrange mais la GHE dite green house effect en anglais est un véritable coup de boost réhydratant pour les cheveux les plus récalcitrants.
Elle consiste a créer un environnement type « effet de serre » afin de permettre à votre cuir chevelu de produit plus de sébum grâce à votre chaleur corporelle. Elle ne s’effectue qu’avec des ingrédients naturelles.
Le cuir chevelu des cheveux afro produit très peu de sébum comparé à un cuir chevelu caucasien ou asiatique, de plus celui ci par la structure en ressort torsadé de nos cheveux a du mal à se répartir jusqu’aux pointes.
C’est pour cela que nos cheveux sont assez secs au niveau des longueurs et des pointes. Parfois même nos racines sont sèches par manque de sébum.

Ce qu’il vous faut :

De l’eau filtrée/eau de source/jus d’aloe vera
Une huile/beurre
Une cap en plastique , un bonnet en coton/laine…

La pratique :

Appliquez l’huile/le mélange de beurres sur cheveux secs ou préalablement humidifiés. On évite le cuir chevelu
Préparez vos cheveux pour le lendemain : braid out/ bantu knot/vanilles ou faites tout simplement un chignon.
Mettre le bonnet en plastique puis placer un bonnet en tissus pas dessus afin d’augmenter la chaleur du cuir chevelu.
Laisser toute une nuit
Retirez la cap le matin laissez sécher et coiffez vous.

Combien de temps ?

Vous pouvez effectuer cette méthode autant de fois que vous le souhaité. Cependant cela dépendra de la réaction de vos cheveux.
Certains ne supporteront pas une GHE tout les soirs car ça risquerait de rendre les cheveux trop mous et le cuir chevelu peut se mettre a gratter à cause d’un excès de sébum.
Si votre cuir chevelu se met à gratter vous pouvez effectuer un rinçage à l’eau claire (dit Water only). Voir même procéder à un co-wash.
Un co-wash protéiné est une bonne initiative afin de rééquilibrer la balance en cas de cheveux un peu mou.
Le cheveu gardera souplesse et vigueur.
Votre cheveu aura besoin de moins de session « soin profond » puisque cette méthode est elle même un soin profond pour votre chevelure.
Aussi vous devez veillez  à rincer votre cap en plastique tout les soirs et à la laisser sécher.

Et la pousse capillaire ?

La Ghe peut vous permettre d’augmenter votre pousse capillaire. Eh oui c’est la bonne nouvelle !
Puisque l’on active la circulation sanguine au niveau du cuir chevelu , le cheveu peut pousser mieux et plus vite !

Pour les cheveux en transition il est conseillez de : Vaporiser les cheveux avec de l’eau, sceller avec une huile puis un beurre et ensuite mettre le bonnet en plastique.

À vos bonnets !

 

 

Soin cocoyurveda made in BBL

COconutcreamayurvedacare
Bonsoir les filles,
ce soir je décide de partager avec vous un des soins qui m’a permis pendant la transition de maintenir des cheveux souples et brillants.
Il se compose de crème de coco et de poudres ayurvédiques. C’est pour cela que je l’ai nommé « COCOYURVEDA ».

Voici la recette :

– 1 berlingot de crème de coco (chauffé)

– 1 cuillère a soupe d’huile de coco Vatika (chauffé)

– 3 cuillères a soupe de yaourt maigre

– 1 bouchon de vinaigre de cidre

– 2 cuillères à café en tout de poudres maka brahmi et amla.

– 1 zeste de citron

– Quelques gouttes de glycérine

A garder 2 à 3 heures sous un bonnet chauffant. Je ne passais pas sous casque chaleur car le soin risquerait de trop couler.
Autour du bonnet chauffant je vous conseille de placer un bandeau sportif.
Appliquer le soin sur cheveux bien essorés et non gorgés d’eau.
Prendre la crème de coco celle ci est plus épaisse que le lait. Le lait coulerait de partout en se réchauffant sous le bonnet.

Après avoir rincé j’ai appliqué mon leave in Weightless moisture de Giovanni puis j’ai scellé avec ma chantilly de karité maison.

11 mois post défrisage
Voici le résultat juste après avoir scellé mes cheveux avec ma chantilly de karité.
Voyez je procède toujours en section. Les repousses sont bien détendues.

Resultat soin cocoyurvedaIci le résultat après avoir démélé à la tangle teezer. On ne remarque à peine la différence entre les racines et les longueurs chimiquement traitées.
Le fait de défaire les boucles permettent de tenir 1 à 2 semaine tranquillement sans nœuds. Les cheveux sont bien étirés ce qui permet une manipulation rapide.

J’attend avec impatience vos retours  😉

Astuce sos sécheresse : Le baggy method

sos baggy methodAujourd’hui je vous présente l’un des soins sos-sécheresse que j’ai effectué pendant ma transition.
J’ai découvert cette méthode grâce à nos belles africaines outre-atlantique.

Késako ?

La méthode consiste à ré-hydrater la chevelure en profondeur et de créer un effet chaleur en enfermant les pointes dans du cellophane.
Cela crée un environnement humide afin de permettre a la fibre d’absorber l’hydratation.

La pratique :

Séparer votre chevelure en plusieurs sections
Appliquer un leave-in/hydratant/après-shampoing sur les parties sèches de votre chevelure.
Envelopper vos pointes dans du cellophane/sac congélation.
Fermer hermétiquement le sac avec un élastique.
Laisser le baggy en place 2/3H ou toute une nuit si la sécheresse est intense.

On ne scelle pas les cheveux après avoir hydraté pour le baggy method.
La matin vous pourrez sceller les pointes lors du coiffage. L’hydratation sera conservée.

Combien de temps ?

Je vous conseillerais de faire une cure de baggy methode 1 semaine par mois en intense puis vous entretiendrez l’effet en faisant 1 baggy dans la semaine si vous avez tendance à avoir les pointes très sèches.
Attention veillez à ne pas trop en abusez. Trop d’hydratation rendrais vos cheveux mous et du coup plus fragile par la suite.

Cette méthode est destiné tant aux cheveux chimiquement traités, en transition ou naturels.

A bientôt pour d’autres astuces.