A la découverte de marque Otinguema

Otiguema défilé

La créatrice d'Otingema et Jasmine bogleuse sur ma revue beauté Coucou les filles j’espère que vous allez bien et que vous avez bien commencé votre année 2016. Je commence l’année avec un article dans nouvelle catégorie « Rencontre & découvertes» ;

Avant la fin de l’année 2015 j’ai eu le plaisir d’être invitée au premier défilé de mode au Gabon de la marque « Otinguema » au Spa Yacine et j’ai fait la rencontre d’une jeune styliste très sympathique Jessica Ngema-Metoule.

Jessica est la créatrice de la marque de vêtement Otinguema qui signifie « étoile de Nguema ». Elle nous a présent  2 belles collections très métissées, chacune ayant sa particularité qui représentait très bien les origines de la créatrice, mais aussi sa diversité et sa capacité à pourvoir marier tout ça et présenter des belles pièces classiques et raffinées qui sont d’ailleurs en vente sur www.otinguema.com.

Dynamique, elle a beaucoup de projets pour faire valoir la culture de son pays, le Gabon. Je ne peux que lui souhaiter de réussir.

Je vous laisse les découvrir le défilé en quelques photos vous aurez plus de photos sur sa page Facebook ou sur son compte Instagram.

Otiguema défilé Otiguema défilé Otiguema défilé Otiguema défilé Otiguema défilé Otiguema défilé Otiguema défilé Otiguema défilé

LE BAIN D’HUILE

Bain d'huile

Bain d'huileAujourd’hui, nous allons parler du bain d’huile. Le bain d’huile fait partie du rituel de beauté des femmes de tous horizons, mais plus particulièrement des Indiennes et des Tahitiennes, qui ont des chevelures éclatantes de beauté. Étape préliminaire du soin capillaire, le bain d’huile est un moment de détente où le contact avec les cheveux est privilégié. Il permet en effet de nourrir les cheveux et les préparer au shampoing. Contrairement à ce qu’on pense encore, le bain d’huile se fait effectivement AVANT le shampoing et non après ce dernier. L’huile va nourrir la fibre capillaire, puis va permettre au cuir chevelu de ne pas se retrouver en carence de sébum naturel, ce corps gras qui est naturellement sécrété par les glandes sébacées du cuir en lui même.

Comment procéder?

On humidifie très légèrement ses cheveux à l’aide d’un vaporisateur d’eau, puis on applique son bain d’huile à l’aide de sa bouteille à embout applicateur, raie par raie. La bouteille à embout applicateur (bout pointu) a pour avantage de doser l’huile sans risquer d’en mettre partout ou de se retrouver badigeonné de partout. Le bain d’huile n’est pas synonyme de « cheveux dégoulinants d’huile ». On applique généreusement, mais sans se retrouver gras dans le cou, dans le dos, sur le front. On recouvre ensuite ses cheveux d’une charlotte en plastique, ou un bonnet de douche en plastique, ou encore d’un simple sac plastique au dessus duquel on met un foulard. La chaleur naturelle du corps va provoquer l’ouverture des écailles des cheveux, et favoriser ainsi la pénétration de l’huile au cœur même de la fibre pour une nutrition optimale.

Le bain d’huile peut être posé aussi bien la veille du shampoing qu’une heure avant celui-ci. Il est possible de chauffer le bain d’huile avant application. Le bain-marie reste de loin la meilleure option, car il permet à l’huile de conserver ses propriétés, tandis qu’un réchauffement au micro-onde fait « éclater » les nutriments contenus dans l’huile.

Plus une huile est pure, plus elle est riche de vitamines et de nutriments. Le mieux est de la choisir vierge, pure et naturelle et non raffinée. Parmi les huiles les plus prisées pour le bain d’huile, on retrouve au top du top:

– l’huile de coco vierge, qui a le plus fort taux de pénétration de la fibre capillaire;

– l’huile d’avocat, qui est très pénétrante elle aussi;

– l’huile d’olive, très utilisée chez les Méditerranéens;

– l’huile de ricin, qui fortifie les cheveux fragiles et fatigués;

– l’huile de pépins de raisins, légère et nourrissante…

N’oublions pas le beurre de karité, trésor unique, un tout en un. Fondu au bain marie, il se laisse appliquer pour le bain d’huile, sans difficulté.Coco, olive et pépins de raisins sont des huiles particulièrement réputées pour la brillance qu’elles donnent aux cheveux.

Maintenant, le bain d’huile n’a plus de secrets il est à la portée de tous. A vos soins!

 Article de Maxi

Réussir son défrisage

reussir-son-défrisageTrès prisé par celles qui rêvent d’une chevelure lisse, le défrisage est souvent utilisé pour rendre les cheveux afro plus disciplinés et faciles à coiffer. Avant de vous lancer, prenez le temps d’étudier les différentes étapes de cette technique de lissage et l’entretien qu’elle nécessite. Car pour un défrisage réussi, les soins sont essentiels.

Qu’est-ce que c’est ?

Le défrisage est une technique de lissage qui modifie durablement la structure du cheveu, le rendant plus ou moins lisse selon l’effet souhaité (hé oui! car on peut faire ce qu’on appelle un texlaxe en réduisant le temps de pose du défrisant ou d’ajouter une petite quantité d’huile végétale dans le défrisant, très bien pour les cheveux fins). Il en existe de différentes sortes, le lissage brésilien et le lissage japonais étant les plus prisés (surtout par celles qui ne veulent pas un changement définitifs de la texture de leur cheveux naturels et aussi celles qui sont en transition car aide à gérer les 2 textures).

Le défrisage étape par étape

Avant toute chose, sachez que le défrisage est une technique qu’il vaut mieux laisser aux professionnels de la coiffure. Même si des kits de défrisage maison existent, ces derniers sont souvent plus concentrés en produits chimiques. Ne laissez pas de place au doute et faites-le chez le coiffeur ou par une personne qui s’y connait.

Le défrisage se déroule en 4 étapes :

  1. Préparer ses cheveux au défrisage : il faut faire un soin bien protéiné ou traitement à base de kératine (le hair mayonnaise d’ORS ou le 2 step de la gamme Aphogee) le soin sera suivi d’un masque hydratant pour éviter d’avoir les cheveux secs ou rêches.
  2. On commence par effectuer un diagnostic capillaire. Celui-ci va permettre de déterminer la nature de vos cheveux et leur sensibilité. Si vos cheveux afro sont trop fragiles car abîmés par des traitements antérieurs, on peut juger préférable de repousser voire d’éviter le défrisage.
  3. – On applique ensuite le défrisage sur les cheveux. Il se charge de casser la fibre du cheveu et permet de lui donner une nouvelle forme. Le temps de pause du produit varie en fonction de l’état de votre chevelure et de sa longueur.
  4. On dépose ensuite un produit neutralisant qui va reformer la couche de kératine et on fait un soin pour renforcer la fibre capillaire.

A quelle fréquence défriser les cheveux ?

Le défrisage offre un résultat permanent. Les longueurs resteront lisses, mais attention à la repousse ! Les cheveux apparaîtront à leur état naturel au niveau des racines. Pour un lissage uniforme, il convient de reprendre uniquement les racines. De façon générale, il est conseillé de laisser un écart de 8 à 10 semaines entre deux défrisages sur des cheveux en bonne santé, et jusqu’à 12 à 14 semaines si les cheveux sont sensibles et très fins. Pour le défrisage, moins vous en faites et mieux vos cheveux se porteront.

Comment entretenir votre défrisage ?

Que les choses soient claires : pas de défrisage sans soins ! La technique de lissage rend les cheveux afro poreux et donc plus sensibles aux attaques extérieures. Il faut donc les nourrir un maximum en ayant une routine capillaire et en faisant des soins. Je vous conseille de lire les rubriques « Les débutants » et « Routine pour » pour apprendre à prendre soin de vos cheveux.